Association Aéra kit

Bienvenue sur le blog de l’aasociation Aéra-kit

 

Voici, visible sur cette photographie, la première cuvée de B2 sur Rochefort! Alignés en rang d’oignons le 26 mai 1977, les avions ont été préparés par les mécanos de la Douze et attendent leurs cochers. Il se racontait que certains pilotes , après avoir lu le manuel pilote, avaient demandé aux mécanos de « mettre en route l’avion, car après, ils savaient faire! ». Il est vrai que vu le nombre d’avions différents dont disposait l’Armée de l’Air à l’époque, les pilotes convoyeurs auraient vraiment été des surhommes s’ils avaient dû tout savoir…

 dans Escadron de chasse 01/012 Cambrésis aera-k24

Viennent ensuite quelques photos de B2 vivant leur vie début juin, à quelques semaines de leur fin de vie: roulage du 72YO, atterrissage, etc.

aera-k26 dans Escadron de chasse 01/012 Cambrésis

Bédeux au décollage piste mouillée. Moins impressionnant que les F1, mais quand-même!

aera-k53

 

Dans : Escadron de chasse 01/012 Cambrésis
Par blogaerakit
Le 1 août, 2009
A 11:22
Commentaires : 0
 
 

L’Escadron de Chasse 01/012 Cambrésis

L’escadron de chasse 01/012 Cambréis est crée à Mont de Marsan en mai 1952. Constitué des 2 escadrilles SPA 162 « Le Tigre » et SPA 89 « La Guêpe », il est doté de MD 450 Ouragan et s’installe sur sa base actuelle de Cambrai-Epinoy le 1 juillet 1953.

Le Mystère IV A remplace dés fin 1955 l’Ouragan et fait ainsi rentrer l’escadron dans le domaine du supersonique.
Le 29 mai 1959 marque l’arrivée officielle du SMB2 dont les 3 premiers exemplaires s’étaient posés sur la base le 20 avril. L’escadron est déclaré opérationnel sur le nouvel appareil début de l’année suivante.

 dans Escadron de chasse 01/012 Cambrésis aera_s56

A partir de mai 1977, l’unité entame sa transformation sur Mirage F1C qu’elle achève en octobre pour être déclarée opérationnelle le 1er janvier 1978.
Les années suivantes verront l’escadron participer à l’opération Manta (Tchad, 1984) et assurer des détachements dans le cadre de l’opération Epervier, toujours au Tchad. En octobre 1990, des Mirage F1C du 1/12 sont positionnés à Doha, au Qatar, pour renforcer la défense aérienne de cet état dans le cadre de la guerre du Golfe.
Les premiers Mirage 2000C RDI arrivent à l’escadron en 1991, la transformation est terminée le 28 avril 1992. Le 1/12 est déclaré opérationnel sur le nouvel appareil le 1 juillet.
1993 est marquée par le début des détachements sur des théâtres extérieurs : opération Alysse (interdiction de survol du sud de l’Irak) et Crécerelle (interdiction du survol de la Bosnie). En septembre 1996, une 3ème escadrille s’ajoute à l’escadron : la SPA 166 « Aigle Noir ». Le Cambrésis passe sa 200.000ème heure de vol en janvier 2002 puis célèbre son cinquantième anniversaire le 28 juin.

aera_m12 dans Escadron de chasse 01/012 Cambrésis

 

Dans : Escadron de chasse 01/012 Cambrésis
Par blogaerakit
Le
A 11:14
Commentaires : 0
 
 

J’ouvre la session avec le SMB2 n° 48, 12-UA (F-UHUA) de l’EC 1/12 Cambresis, actif du 30 juin 1960 au 31 janvier 1961. Cette série d’indicatifs a été allouée à une douzaine de Bédeux qui se partageaient entre Cazaux et Mont de Marsan lors d’une expérience de vieillissement accéléré. Les avions avaient également une décoration unique mais attribués de manière inégale aux deux escadrons: le 1/12 disposait des UA, ‘UB, UC et le 2/12, des UG, ‘M, ‘T, ‘U, ‘V, ‘X, ‘Y et ‘Z.
Sujet maquettiste intéressant qui met en lumière une variante de décoration peu habituelle chez les SMB-2.

 dans L Armee de l Air en profil smb2_c10

Je poursuis le post avec le B2 n° 96YF, toujours du Cambresis, qui a volé sous ces couleurs du 31 mai 1960 au 27 février 1961. Anciennement affecté au 2/10 cher à Magie 29, il a ensuité été affecté au 1/5 avant de revenir à Cambrai. Il a eu une fin violente le 5 août 1969. Le SMB2 était un avion dont le taux d’attrition était assez élevé mais pas autant que le F100 ou le Mirage 3. Quoique.

smb2_c11 dans L Armee de l Air en profil

Dans : L Armee de l Air en profil
Par blogaerakit
Le
A 10:57
Commentaires : 0
 
 

Avion mythique de la Bataille de France qui n’a peut-être pas eu la place qu’il méritait dans l’Histoire: le MB152. Ici, je représente la version opérationnelle ultime: le MB 155 n° 707 « 1″, aux couleurs du GC 2/8, 4° escadrille alloué au Cne de Vaublanc en juin 1940. comme quelques autresn, il a été développé durant les mois de guerre, avec ce que cela entraîne comme imperfections. Il n’en reste pas moins que les avions de ce constructeur étaient de vraies bêtes de guerre!

 dans L Armee de l Air en profil mb155c10

Voici le Sopwith Triplane réalisé spécialement pour le Forum Aera-kit. Merci à Azul qui a permis, par ses recherches, d’identifier le « 11″.
Ce Sopwith est donc un des appareils de l’escadrille de protection de Dunkerque, mise en oeuvre par la Marine Nationale. J’ai réalisé celui-ci grâce à une photo de l’avion publiée dans un « Guerre Aérienne » de la Grande Guerre » et montrant la moitié avant du Triplane avec le LV Barbier aux commandes. Ce dernier étant décédé le 13 juillet 1917, cela permet de dater le profil.
Le « 1″ en noir est certainement le début de l’ancien « 11″, le second « 1″ étant recouvert par le « 1″ blanc.
Belle machine, malheureusement peu appréciée par les pilotes…
Le profil Aera-kit suivant sera un Me 109E de la Bataille de France, certainement celui de Moelders qui a été abattu par un pilote de D520. Ceci pour montrer que si je ne trouve pas beaucoup d’intérêt dans l’aviation allemande (je préfère les Japonais, pour leur connivence avec l’Indochine!), ça ne m’empêche pas d’en réaliser des représentations…

sopwir10 dans L Armee de l Air en profil

 

 

 

Dans : L Armee de l Air en profil
Par blogaerakit
Le
A 10:23
Commentaires : 0
 
 

L’armée de l’air en profil selon Jean-Jacques Petit.

Nieuport 17, celui de l’Adj Lenoir de la N23. A défaut d’avoir adopté son insigne à l’époque, les pilotes portaient leur marque personnelle à l’intérieur d’un ovale. La bande rouge et l’ovale étaient la marque de l’escadrille.

 dans L Armee de l Air en profil nieupo10

D500 n°98 de la SPA 67 du GC 1/5. Entre les deux guerres, les escadrilles se reconnaisaient par la couleur de la partie fixe de la dérive. L’autre escadrille, la SPA 75, était bleue. Ces couleurs ont été portée également par les Curtiss H75 durant la bataille de France!

d500_n10 dans L Armee de l Air en profil

SPAD ’8′ de l’escadrille 94 (numéro inconnu, comme son pilote, d’ailleurs) surlequel l’As Marinovitch (22 victoires) a peut-être volé!

spad_110

Dans : L Armee de l Air en profil
Par blogaerakit
Le
A 10:16
Commentaires : 0
 
 

profils Guerre d’Algérie avec : le T6 jaune 14408  de l’EALA 3/72 (stationnée à Djelfa) portant l’insigne du Ramel qui sera repris sur les Skyraider du 1/22. Le nez de cet avion est rouge comme certains T6 hérités des Américains dans le « jus » d’origine.

 dans L Armee de l Air en profil t6_eal11

Ensuite, le T6G 14408 (le revoilà!) de l’EALA 3/1 qui se partageait entre Paul Cazelles, Tiaret et Oued Zenata. J’ai accentué la brillance sur la cellule pour faire la différence avec les avions peints en alu, celui-ci étant en effet métal naturel.

t6_eal10 dans L Armee de l Air en profil

Enfin, je propose le T6G 14401DI de la 19/72 (stationnée à Telergma et Sétif) Le prénom « Isabelle » découlait de la lettre individuelle de l’indicatif, comme l’était cette tradition dans l’escadrille.

t6g_1910

 

Dans : L Armee de l Air en profil
Par blogaerakit
Le
A 10:12
Commentaires : 0
 
 
 

Sapeurs Pompiers du Var. CI... |
Aidez les enfants Vietnamiens |
Les livres d'astrologie du ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association d'Hébergement L...
| ententedeslocatairesruedema...
| association des éleveurs tr...